LBM : Fréjus presqu’à coup sûr en playoffs… mais à quelle place ?

En dominant Martigues samedi dernier (3-1) et en faisant le plein de points (3) au passage, le Fréjus Var Volley a fait un grand pas vers les playoffs à quatre journées tout juste du terme de cette saison régulière. Une phase finale qui pourrait se concrétiser un peu plus encore dès cette fin de semaine avec la réception du Grand Nancy.

Mais, avant d’examiner les calendriers des différents candidats – et ils sont encore nombreux –, rappelons tout d’abord que ces fameux playoffs (*) concerneront les huit premiers du classement général au terme des 22 journées, voire le 9e si France Avenir 2024 venait à s’immiscer dans les huit, ce qui n’a rien d’utopique au regard de la 2e excellente partie de saison des Espoirs fédéraux.

Le Fréjus Var Volley aura bien besoin d’un ATVARS OZOLINS au meilleur de sa forme pour envisager de jouer un grand rôle durant les playpffs

Faire de Sainte-Croix une citadelle imprenable

Au sortir de la pause de Noël, l’entraîneur varois LOÏC GEILER avait insisté sur sa volonté de faire de Sainte-Croix une place forte et imprenable. Les résultats enregistrés cette saison lui donnent raison puisqu’hors les Ajacciens, par ailleurs vainqueurs de six de leurs neuf et déplacements jusqu’ici, sont venus s’imposer dans l’antre fréjusienne – c’était lors de 1ère journée à domicile, début novembre. Depuis, alors que Nancy (ce samedi 17) puis Cannes (2 mars) seront les derniers visiteurs, le FVV a enchaîné huit succès de rang “at home“. Seuls les Corses et les Maralpins ont fait carton plein, le classement actuel est donc on ne peut plus logique.

France Avenir en arbitre ?

Au regard des différents calendriers proposés aux sept candidats (sur huit) les plus crédibles aux playoffs (si l’on exclut FA 2024 et Grand Nancy), les Varois “se satisferont“ de ne pas avoir de confrontations face aux adversaires directs puisqu’outre Nancy et Cannes, ils se déplaceront à Ajaccio puis Rennes.

Ce qui ne signifie pas pour autant que quatre victoires viendront sanctionner ces sorties. Non, simplement que les Martigues – Royan et Cambrai – Reims de la prochaine journée (J19) pourraient coûter cher aux vaincus. Tout comme les Mende vs Martigues et Saint-Quentin vs Cambrai (J20), les Royan – Mende et Cambrai – Saint-Quentin (J21) ou enfin Reims contre Martigues et Mende face à Saint-Quentin pour conclure en J22).

Si Cap’tain FALAFALA et les Fréjusiens n’auront pas de confrontations directes avec l’un de leurs adversaires pour intégrer le grand huit, ce n’est pas le cas de Kolokilagi et les joueurs de Martigues qui vont affronter tour à tour Royan, puis Mende en Lozère et Reims en Champagne

Nombre de confrontations directes

Et puisque l’on évoquait un peu plus haut les jeunes de France Avenir, notons que ces derniers iront rendre visite respectivement à Saint-Quentin, Royan puis Martigues sur les trois journées à venir. Les partenaires du futur très grand Thomas Pujol pourraient donc fort bien être les trublions de cette fin de championnat pour venir contrarier les desseins et ambitions et des uns et/ou des autres…

Toutes ces supputations cependant ne tiendront plus si, d’aventure et à mesure des résultats, certains protagonistes voyaient leur avenir scellé et leur volonté de tout donner peut-être entamée… Nonobstant encore de “potentiels calculs“ pour préserver le “meilleur parcours possible“ en playoffs. On ne le souhaite pas néanmoins pour conclure en beauté cette formidable saison régulière, où le duel Ajaccio vs Cannes de samedi sera à coup sûr décisif pour la pole position finale !

_________________________________________________________________________________________

(*) Playoffs mode d’emploi. Les huit premiers de la phase régulière se qualifient en playoffs, le 9e étant amené à y prendre part si FA 2024 terminait dans le grand huit. Les quarts de finale se jouent en cinq manches (trois victoires pour se qualifier), le mieux classé recevant sur les matches #1 et #2 (voire #5 si nécessaire), se déplaçant pour le match #3 (voire #4 si besoin).
Les demi-finales, quant à elles, reviennent bizarrement en deux matches gagnants, là encore avec avantage du terrain au mieux classé (match #1, puis #3 si nécessaire, match #2 à l’extérieur). Enfin, c’est une confrontation directe (avec match retour chez le mieux classé, set en or de 15 points en cas d’égalité au terme des deux matches, quel que soit le score), qui déterminera le champion de France 2023-2024 et futur promu en Ligue A.

Quarts de finale : 1 vs 8, 2 vs 7, 3 vs 6, 4 vs 5 (les 15, 17, 21, 23 et 26 mars)
Demi-finales : vainqueur 1-8 vs vainqueur 4-5, vainqueur 2-7 vs 3-6 (les 5, 9 et 13 avril)
Finale : vainqueur demi-finale #1 vs vainqueur demi-finale #2 (les 17 et 21 avril)



Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media

Les plus populaires

Get The Latest Updates

Subscribe To Our Weekly Newsletter

No spam, notifications only about new products, updates.

Categories

Fréjus Var Volley

Sur le même sujet